Prendre sa Retraite au Luxembourg

Des soins de santé de bonne qualité, une couverture sociale qui répond à leur besoins, des exonérations sur les impositions sur le revenu, une meilleure qualité de vie ; voilà les principaux privilèges qui attirent les futurs pensionnés désireux de passer leur retraite au Luxembourg.
Des bénéfices qui se résument en général par la réduction substantielle des impositions, l’accès à un coût de vie minimal et à une meilleure dynamique sur le placement.

Et justement, le Luxembourg s’affiche dans la liste des pays qui proposent tous ces avantages et qui donnent la possibilité d’améliorer le train de vie.
C’est pour cette raison que cette destination reste l’une des plus prisées par les expatriés, les touristes et surtout – les retraités.

Toutes ces conditions font également de Luxembourg un endroit où il fait bon vivre.
De plus, le déménagement dans le pays a été simplifié par l’accord entre les pays membres de l’Union européenne sur la libre circulation des ressortissants ayant le droit européen.
Cependant, la délocalisation dans un pays tiers s’accompagne souvent de plusieurs changements.
Il est pour cela conseillé de bien se renseigner avant de se lancer dans l’aventure.

Retraite au Luxembourg : Imposition

Le Luxembourg propose plusieurs avantages sur les impositions.
Ceci est prososé notamment sur l’exonération de droits de succession en ligne directe et l’imposition sur la fortune.
Pour le cas des retraités français qui résident dans le pays par exemple, les taux d’imposition sont en dessous de ceux pratiqués en France et se calculent selon un barème progressif.
De plus, les résidents luxembourgeois ne sont pas obligés de déclarer leurs revenus si ces derniers sont simplement composés de revenus passibles de retenues à la source comme les pensions de retraite, le dividende…

Retraite au Luxembourg : Démarches administratives

L’émigration au Luxembourg a été largement simplifiée pour la plupart des ressortissants de l’Union européenne.
En effet, toute personne disposant d’une carte d’identité nationale ou d’un passeport valide lui conférant les droits européens peut circuler librement dans les pays appartenant à l’UE et dans l’espace Schengen.
À part cet avantage, ces dernières peuvent également travailler dans ces pays sans permis de travail.
Toutefois, cette liberté ne dure que trois mois.
Si l’expatrié désire rester sur le territoire luxembourgeois au-delà de cette période, il est obligé de remplir une déclaration d’arrivée suivie d’une déclaration d’enregistrement.
Il reste à trouver un logement pour pouvoir profiter en toute tranquillité.
Et profiter ainsi de tous les privilèges proposés par le pays.

Retraite au Luxembourg : Pension migratoire

Dans le jargon, les pensions migratoires sont généralement constituées de pensions versées chaque mois par le pays d’origine des pensionnaires à des retraités non-résidents.
Grâce à ce concept, les retraités étrangers qui souhaitent déménager dans d’autres pays peuvent continuer à recevoir leur pension dans leur pays d’accueil.
Depuis cette année, le gouvernement luxembourgeois a fondamentalement revu la définition de « pensions migratoires ».

Les retraités de Luxembourg qui ont travaillé dans d’autres pays et qui y ont cotisé une ou plusieurs années dans leur pays de travail sont par exemple inclus dans le concept.
Autrement dit, ce type de pension concerne actuellement toutes les carrières mixtes et plus seulement celles des non-résidents.

Retraite au Luxembourg : Assurance santé

Le système de santé de Luxembourg est l’un des meilleurs au monde.
Sa place est au 10e dans une comparaison internationale entre 195 pays.
Le système est très efficace et facilement accessible par l’ensemble de la population du pays.
D’ailleurs, c’est l’une des conditions qui garantit la qualité de vie élevée de ses habitants.
Il est important de savoir que la caisse d’assurance maladie d’un retraité en France qui s’est délocalisé dans un autre pays de l’UE reste compétente pour la prise en charge de tous ses soins médicaux à l’étranger.
De même pour les prestations de soins de santé reçus lors des séjours temporaires en France.
En ce qui concerne la délivrance de la carte européenne d’assurance maladie (CEAM), c’est encore l’assurance maladie en France qui la prend en charge.

Retraite au Luxembourg : Sécurité sociale

Avant le déménagement, il est conseillé d’informer cette caisse d’assurance.
Et également d’en informer la caisse de retraite dans son pays d’origine sur le départ.
Il est aussi recommandé de les aviser sur la nouvelle adresse au Luxembourg.
Outre toutes ces démarches, il faut demander un formulaire E121/S1 à sa caisse de retraite.
Ceci pour pouvoir s’affilier au régime de sécurité sociale nationale du Grand-Duché.
Il est important de se rappeler que ce formulaire est nominatif et individuel.

Dans le cas où le ressortissant est accompagné de sa famille, chacun d’eux doit disposer d’un formulaire individuel.
De cette manière, le retraité et sa famille peuvent facilement bénéficier de la prise en charge proposée par la caisse d’assurance de leur pays d’accueil selon la législation et les formalités qui y sont établies.

2018-09-18T11:21:58+00:00 Moving To: Uncategorized|